Séminaire Politique et expérimentation graphiques

Enseignant.e.s : Maryam Kolly, Nicolas Prignot, Alexis Zimmer


Ce cours permettra aux étudiants de se familiariser avec les approches théoriques et méthodologiques des sciences studies et post-colonial studies. Il vise à interroger les conditions et les effets (matériels et discursifs) des pratiques scientifiques et les conditions historiques de production de l’« altérité » (othering) au sein des structures de pouvoir coloniales et capitalistes — l’un et l’autre phénomènes étant à la base de la modernité euro-américaine.

Plutôt que d’envisager les savoirs en tant qu’ils décrivent objectivement la réalité, ce cours cherche à saisir/montrer la façon dont les sciences participent activement à la transformation de celle-ci. Comment se fabrique un fait scientifique ? Comment les sciences et le pouvoir colonial ont-ils produit les catégories racistes en Europe ? Comment les grands partages entre nature et culture, raison et croyance, sciences et politique participent-ils aujourd’hui encore de la distribution des privilèges et des disqualifications, des rôles et des places entre les humains, mais aussi entre les humains et d’autres créatures ?

Outils:

On se servira d’un corpus de textes (cf. bibliographie), mais également d’images, d’œuvres ou de cas d’étude.


Les autres de la Modernité :

Hall Stuart, « La modernité et ses autres. Trois moments dans l’histoire d’après-guerre des arts de la diaspora noire » in Stuart Hall, Identités et cultures 2. Politiques des différences, Editions Amsterdam, Paris, 2013, 225-255.

Todorov Tzvetan, La conquête de l’Amérique. La question de l’autre, Points Essais, Paris, 1982.

L’islam de l’Occident :

Goody Jack, L’islam en Europe, La découverte, Paris, 2004. Gürsel Nedim, La seconde vie de Mahomet. Le prophète dans la littérature, CNRS Editions, Paris, 2018. Saïd Edward, Orientalisme (chapitre à choisir) Sayad Abdelmalek, «  Immigration comme pensée d’Etat’ », Hage Ghassan, Le loup et le musulman. Le racisme est-il une menace écologique ?, Wildproject, 2017.

Le Noir de l’Occident :

Fanon Frantz, Peaux noires Masques blancs,

Kerner Ina, « Les défis des Critical Whiteness Studies », in Elsa Dorlin, Sexe, classe, race. Pour une épistémologie de la domination, PUF/Actuels Marx, Paris, 2009, 255-271.

Molinier Pascale, « Autre chose qu’un désir de peau… Le Nègre, la Blanche et le Blanc dans deux romans de Dany Laferrière », 231-255

Sexe & Gender dans les structures raciales :

Boggio Ewanjé-Epée Félix, Magliani-Belkacem Stella, Les féministes et l’empire, La fabrique éditions, Paris, 2012.

Mohanty Chandra Talpade, « Sous le regard de l’Occident : recherche féministe et discours colonial » in Elsa Dorlin, Sexe, classe, race.

Pour une épistémologie de la domination, PUF/Actuels Marx, Paris, 2009, 149-183.

Stoler Ann Laura, « La chair de l’empire. Genre et moralité dans la fabrique de la race » in Ann Laura Stoler, La chair de l’empire.

Savoirs intimes et pouvoirs raciaux en régime colonial, La Découverte Genre et sexualité, Paris, 2013, 69-118.

« Affronts sexuels et frontières raciales. La compétence culturelle et les dangers du métissage » 119-162


Cours lié aux ateliers Design et Politique du multiple (MA) et Pratiques artistiques et complexité scientifique (MA)

Dernière modification effectuée le 13 septembre 2018.