Geste spéculatif

Enseignants : Nicolas Prignot, Alexis Zimmer

Nous sommes aujourd’hui entrés dans une époque de crises écologiques majeures. Ces crises nécessitent de nouvelles manières de penser, refusant les dualismes qui ont accompagné la modernité en lui servant de repères et de justifications. Parmi les réponses à ces crises, nous nous intéresserons à celles qui défient les catégories générales, cherchant des manières de penser situées, en prise avec des situations concrètes.

Nous explorerons différentes manières de faire. Nous aurons recours à des enquêtes de sciences humaines (d’anthropologie, d’histoire, de philosophie) qui font saillir leurs enjeux présents et pour d’autres possibles. Nous serons attentifs à la manière dont s’y déploient non pas des raisons tout-terrain, mais bien des effets singuliers, impliquant d’autres manières de penser et de sentir, d’autres manières de tisser des relations interspécifiques riches et porteuses de promesses. Le cours mettra également les étudiants au travail en leur demandant de produire des narrations intégrant ces multiplicités non humaines, à travers des ateliers de narration.

Cours lié à l'atelier Récits et expérimentation - Narration spéculative (MA)

Dernière modification effectuée le 13 septembre 2018.