Faire Porte Féconde / pratiques artistiques - critique sociale (M2)

Enseignant : Guy Woueté

Être présent et penser l’histoire de demain de façon plurielle. L’Afrique est partout et pourtant ces ressortissants doivent toujours lutter pour dominer l’anonymat, dépasser les stéréotypes, redire sans cesse leur appartenance à l’humanité. Dans le monde d’aujourd’hui l’altérité est manifeste ; les rues – de Bruxelles à Paris, de Johannesburg à Lagos en passant par Kinshasa, Toronto, Medellín, Berlin – sont parées de la diversité qui forme notre planète. Les systèmes (politiques) de gouvernance telle que nous les connaissons, – toujours dans des rapports de force et de domination – se décloisonnent et sont mis à mal par l’éveil des consciences citoyennes. Mais dans le sanglot de ses changements / transformations de mode de faire et de penser ; quel devenir choisir ? Comment faire maintenant ?

Un fait divers, un artiste, une œuvre et voilà une invitation faite à la parole performative, au commentaire libre et ouvert. Nous n’allons pas épiloguer sur les réponses et les solutions historiques ; nous allons chercher les questions qui ne sont pas posées.

Cours lié à l'atelier Pratique de l’art - outils critiques, arts et contexte simultanés (MA)

Dernière modification effectuée le 13 septembre 2018.