Alain François

Détenteur d’une maîtrise en sciences économiques et d’un diplôme en communication (Université Catholique de Louvain) ; Études de philosophie et de filmologie à l’Université de Cologne (boursier DAAD).

Auteur de différents essais à propos du cinéma, du théâtre, des arts plastiques, de la sémiologie, de la communication et de la philosophie.

A notamment publié «Entre Deleuze et Bergson», in Pierre VERSTRAETEN et Isabelle STENGERS, Gilles Deleuze, Paris, Vrin, 1998, p. 63-87 ; «Mondialisation et communication», in Secouez-vous les idées, Revue du CESEP, Nivelles, Belgique, printemps 1999, n° 39, p. V-VI ; «Capitalisme et sans-papiers», in Antoine PICKELS, A la lumière des sans-papiers, Revue de l’Université de Bruxelles, Éditions Complexe, Bruxelles, 2001, p. 109-125 ; «L'esthétique chez Deleuze: une théorie politique des sensations» in Joost DE BLOOIS, Sjef HOUPPERMANS et Frans-Willem KORSTEN, «Discern(e)ments – Deleuzian Aesthetics/Esthétiques deleuziennes», Éditions Rodopi B.V., Amsterdam – New York, 2004, p. 237-255.

Enseigne les théories de la communication à l'erg à Bruxelles depuis 1991.

Alain Francois est en outre engagé depuis un certain nombre d'années dans différents 'mouvements citoyens' visant à permettre aux citoyens de mieux se prendre en charge au sein de la société, ainsi que de promouvoir certains mouvements de pensée habituellement négligés au sein de cette même société.


email me

Dernière modification effectuée le 29 mai 2018.