Rencontre avec Laure Cottin Stefanelli

Actualités
Publiée 2018/11/13
DYDY.jpg

Rencontre avec Laure Cottin Stefanelli

Jeudi 22 novembre, 17h30, à l'Iceberg, lieu de travail temporaire situé à BOZAR et initié par l'ERG, à l'occasion de l'exposition Chris Marker)

Iceberg, BOZAR rue Ravenstein, 23 1000 Bruxelles


Projection et Conversation

Projection de 3 courts et moyens métrages de Laure Cottin Stefanelli suivie d’une discussion avec la réalisatrice.


No blood in my body - 2011 - 28 minutes, SD - Langue : anglais et français / Sous-titres anglais

Claudia est américaine, elle vit avec Thomas.  Thomas dit à Claudia qu’il s’occupe d’elle mieux que sa famille américaine, qu’elle est belle, qu’elle l’a sauvé. Chacun de leur côté, Thomas et Claudia aspirent à être libre.  Un jour, Claudia surdose et tombe dans l’inconscience.  Thomas, impuissant et en colère, voit qu’elle lui échappe.

Timothy - 2014 - 9 minutes, HD, boucle

Le nageur vient de terminer ses heures d’entraînement quotidiennes. Il se tire de l’eau et s’assoit sur le bord de la piscine. Timothy respire fort, son abdomen se gonfle et se dégonfle en cadence. Petit à petit, ses muscles se relâchent, son cœur bat moins fort, Timothy s’endort presque. Ces neuf minutes de film sont projetées en boucle. Elles rejouent interminablement l’apogée puis l’apaisement de l’acte amoureux.

Une passion - 2016 - 35 minutes, SD - Langue : français, serbe / Sous-titres anglais

Dans la chambre conjugale, un couple s’apprête pour sortir en boite de nuit. La femme veut tromper son mari. Ce film est l’histoire d’une famille aux prises avec le désir d’une femme, d’une mère, celui qu’elle a de s’échapper, de séduire, d’avoir un amant.


Laure Cottin Stefanelli est une artiste visuelle et une cinéaste qui vit et travaille entre Paris et Bruxelles. À travers ses films, ses photographies et ses installations, elle poursuit une recherche autour de récits centrés sur des personnages habités de tensions paradoxales – pulsions de vie, de mort, érotique – celles qui résultent de la séparation entre l’esprit et le corps.

Elle a exposé et participé à des festivals à travers la France et à l’étranger dont le 33eKasseler Dok Festival (2016, Kassel, DE), the 6th Moscow Biennal (2015, RU), Art Brussels (2014, BE), 22eFIDMarseille (2011, FR) entre autres. Elle a effectué plusieurs résidences à l’étranger dont le HISK (2014-2016, Gand, BE). En 2017, elle a eu sa première exposition personnelle à la Centrale.Lab, Bruxelles. En 2018, ses films ont été présentés dans la galerie A Gentil Carioca, Rio de Janeiro, BR et elle réalise le film Double You Double You avec la bodybuildeuse Jennifer Teuwen. Laure Cottin Stefanelli a étudié la littérature et le cinéma à l’université Paris III et a été diplômée en photo-vidéo de l’ENSAD Paris.

Dernière modification effectuée le 14 novembre 2018.