Musique : une esthétique de la situation (Écoute, performance et récit d’expérience) - Workshop – Sébastien S. Th. Biset

Actualités
Publiée 2014/01/16
19, 20 et 21 février 2014
Hanatarasi040907-85045.jpg

                              


Musique : une esthétique de la situation 
(Écoute, performance et récit d’expérience)

Workshop – Sébastien S. Th. Biset

 
 

Workshop les 19, 20 et 21 février et monstration le 25 février 2014 à la galerie de l'erg.
 
Le fait musical – et plus largement sonore – s’expérimente en acte, a priori. Les pratiques de l’écriture (notation) et les méthodes de captation (enregistrement) ont minoré sa valeur performantielle pour lui préférer la forme, abstraction faite du temps et du contexte de l’exécution. Si la musique a intégré en l’accompagnant en permanence notre quotidien, l’enjeu aujourd’hui est sans doute de préserver en elle ce qui nous rend disponible à l’expérience : l’écoute et la conscience de l’évènement – se montrer disponible à l’immédiateté des situations vécues, expérimentées. Tel est probablement l’enjeu d’une esthétique de la situation, de la musique comme évènement, de la musique comme instant et comme lieu.

Ce workshop abordera les pratiques variées de la performance, du field recording, du busking et de la musique in situ, pour lesquelles l’évènement sonore se conçoit d’abord comme une « situation », hic et nunc. Une approche historique jettera les bases théoriques, conceptuelles et critiques de ces notions, au travers de moments d’écoute, de commentaires et d’échanges. Une sensibilisation à cette réalité fondamentale de l’expérience esthétique permettra à chaque participant d’approcher le registre du sonore par le biais d’un médium de son choix (aucun savoir-faire ou connaissance du sonore/musical n’est donc requis a priori). Deux aspects pourront être travaillés : la performance (la pratique sonore en acte et en situation) et le récit d’expérience, pouvant se trouver traduit sur des supports de mémoire protéiformes (enregistrements, carnets, photographies, dessins, peintures, sculptures, énoncés, images, pensées, etc.). Toute mise en forme significative, matérielle ou non, d’une expérience sensible peut se concevoir comme un poème, un support de mémoire qui consigne un vécu et la formulation ou transmission d’un souvenir, l’impression d’une expérience.
 
Cette approche tant théorique que pratique est une invitation à penser la musique comme praxis ; une beauté de situation, provisoire et vécue.


 

__________________________________________________________________________
 
Sébastien S.Th. Biset est docteur en histoire de l’art, musicien et médiateur culturel. Il est co-fondateur des plateformes d’édition, de curation et d’événements (SIC) et MNÓAD, et actuellement Chef de projet Archipel pour PointCulture (ex-Médiathèque). Membre du groupe Soumonces !, il est également actif au sein de l’Entreprise d’Optimisation du Réel, et en tant que zythophile brasse sa propre bière, déclinée en cuvées, servies à l’occasion de ses bars nomades situationnels.


Dernière modification effectuée le 9 juin 2018.