Les congés de la poésie (II)

Actualités
Publiée 2018/12/17

workshop LES CONGÉS DE LA POÉSIE (II)

ERG /lundi 21- vendredi 25 janvier 2019


PO(I)ÉSIS

Qu'est-ce que la poésie ? Peut-elle être comptée parmi les pratiques artistiques contemporaines ? Si oui, sous quelles formes ? Le terme de « poésie » vient du grec ancien poïein, « faire ». En cela, la poésie, comme toute autre pratique artistique, est une façon de faire, d'être dans la construction et dans l'action. En même temps, cet « i » qui est tombé dans le temps indique que quelque chose a changé, ou s'est précisé : de la poiésis à la poésis, c'est le langage qui a été mis au centre de ce que l'on appelle « poésie ». Mais quel type de langage peut s'affirmer dans ce faire artistique qu'est la poésie ? Un langage qui n'est pas seulement constructif, mais aussi dé-constructif et subversif, car il pousse et se pousse au-delà des limites ; un langage qui propose de redéfinir en permanence la sphère du verbal en se mesurant avec ce qui n'est peut-être pas verbal à l'origine, avec une énigme, avec un mystère : le mystère de ce qui existe, duquel découle la découverte que la parole fait partie de ce qui existe au même titre que les autres objets et événements qui constituent cette existence, notre existence. Mais la poésie n'est pas seulement subversive à l'égard du langage, elle l'est aussi à l'égard des images et des objets, surtout lorsque ceux-ci sont appropriés par le spectacle et le commerce. Dans ce sillage, la poésie que nous tâcherons de concevoir et de produire ensemble dans ce workshop sera une poésie qui s'étonne et qui questionne, une poésie réfractaire à toute forme de codification linguistique ou représentationnelle, de censure et d’idéologie, et une poésie qui pourra prendre de nombreuses formes conceptuelles, livresques ou plastiques. Ce sera une « poésie comme expérience » (Philippe Lacoue-Labarthe) : expérience du réel, de l'existant et du vivant à travers le faire et le re-faire dans le – et autour du – langage.


initié par le cours d’Installation/Performance (MA) (Joëlle Tuerlinckx, Emmanuelle Quertain, Laurent Dupont), nous invitons pour la seconde année consécutive toute une semaine de janvier, pendant les congés, l'artiste et théoricien Alessandro de Francesco *

les études, expériences, esquisses, pièces, productions, travaux, travail, boulots, réalisés feront l'objet d'une restitution publique, sous un modèle à définir ensemble : exposition , concert, exposition performative...

lieu: La Maison des Arts de Schaerbeek

Chaussée de Haecht 147, 1030 Schaerbeek

de 10H à 17H chaque jour. (avec poursuite libre rue du Serpentin 33 , Ixelles)


¨*Alessandro De Francesco est artiste et poète. Il est docteur en Théorie littéraire de l’Université Paris-Sorbonne. Son travail a été présenté à la Kunsthalle Mulhouse, à La Panacée (Montpellier), à la Fondation Louis Vuitton (Paris), au Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg, au programme BeHave (Luxembourg), à la Kunsthalle de Bâle, au ADAM à Bruxelles, à la Biennale Gherdeina (Italie), etc. Il a publié une dizaine de livres, dont : La visione a distanza (Arcipelago Itaca, 2018), Remote Vision. Poetry 1999-2015 (Punctum Books, 2016), Trois engins poétiques (MIX & Le Fonds Belval, 2016), Continuum. Écrits sur la poésie comme pratique artistique (Uitgeverij), La Vision à distance (MIX, 2015), Augmented Writing (La Camera Verde, 2013), Redéfinition (MIX, 2010). Il a enseigné à l'Ecole normale supérieure, à la Sorbonne, à l'European Graduate School et dans plusieurs autres universités et école d'art. Il est actuellement professeur invité à la Haute école des arts de Berne, Suisse.


www.alessandrodefrancesco.net


!!attention !!

inscription limitée à 15 personnes, clôturée le 16 janvier 2019 sous présentation d'une lettre de motivation, accompagnée d'éléments annexes (copie digitale, papier ou originaux) permettant d'en apprécier la teneur.

à adresser par courriel à

info@alessandrodefrancesco.net

par envoi postal à

Alessandro De Francesco Erikastrasse 4 4057 Bâle, Suisse

Dernière modification effectuée le 18 décembre 2018.