erg/

ED20

Plaçant la recherche au cœur de son programme, l’erg propose une formation de troisième cycle au sein de l’École doctorale 20 « Art et sciences de l’art » en partenariat avec les universités et les Écoles Supérieures des Arts belges francophones (ESA).

Son programme consiste en l’élaboration et la présentation d’un travail artistique et théorique conduit en étroite corrélation. Le but du doctorat en « Art et sciences de l’art » est de mener en parallèle une démarche de haut niveau dans le domaine des arts et un travail de recherche théorique, débouchant sur une thèse.

La thèse de doctorat en « Art et sciences de l’art » se compose d’une partie artistique – l’élaboration et la présentation d’une œuvre nourrie de la recherche théorique – et d’une partie théorique écrite – un travail de recherche original, proposant une réflexion et un approfondisse- ment critiques en interaction avec le travail artistique du doctorant – ; l’ensemble étant examiné et évalué comme un tout. La formation dispensée offre un cadre spécifique aux recherches et à la pratique de chaque doctorant procurant, d’une part, de quoi affiner des outils théoriques et méthodologiques dans des séminaires et autres activités universitaires spécialisées, et d’autre part, les conditions nécessaires à la mise en œuvre de la réalisation artistique partie intégrante du doctorat.

Les recherches s’y inscrivent dans une dynamique interdisciplinaire, en ce qui concerne la rencontre des disciplines tant artistiques que scientifiques. L’école favorise les synergies entre les différents types de recherches personnelles des doctorants et la mise en dialogue des problématiques propres et communes aux différents médias artistiques. Tout titulaire d’un master à finalité approfondie d’une ESA ou d’un diplôme jugé équivalent peut s’inscrire à la formation doctorale et aux études menant au doctorat dans une Université de la Communauté française de Belgique en partenariat avec une ESA. Le candidat doit rédiger un projet de thèse et le faire approuver par deux personnalités qu’il estime susceptibles de diriger son travail. Il choisit l’une parmi les membres du personnel académique de l’Université, porteurs d’un titre de docteur obtenu après la soutenance d’une thèse, faisant partie de l’École doctorale – le promoteur – et l’autre parmi les enseignants de l’ESA – le co-promoteur. Celle-ci met à disposition du doctorant ses infrastructures pour l’élaboration de son travail artistique.

Tous renseignements sur le site de l’École doctorale 20 : http://artetsciencesdelart.be/

Doctorants :