Dans le cadre du projet TRANS//BORDER soirée de projections et débat le mardi 7/11 à BOZAR à 19:00.
Focus on Nathalie Magnan

L’erg a des places gratuites ! Si vous en voulez une merci de vous inscrire sur ce tableau :
https://docs.google.com/spreadsheets/d/1ZemYoA8P2alE0FVFdllqye9uW8FF5FUrrduK8IZDrCs/edit?usp=sharing
Toute question : caroline.dath @erg.be

http://www.bozar.be/fr/activities/134328-focus-on-nathalie-magnan

DEBAT
Les projections seront suivies par un débat entre Peggy Pierrot et Cornelia Sollfrank (artiste cyberféministe), Malin Bjork (députée européenne), Marie Vermeiren (co-fondatrice d’Elles Tournent, cinéaste et spécialiste des femmes réalisatrices) et Virginie Jortay (directrice de l’ESAC - École supérieure des arts du cirque - et metteuse en scène).

Nathalie Magnan (1956-2016) est reconnue dans le monde anglo-saxon et en France comme une éminente théoricienne des médias. Tout au long de sa carrière, elle a rédigé deux anthologies de textes, publié de nombreux articles et conçu différents sites web. Artiste spécialisée dans l’image en mouvement, elle a travaillé comme réalisatrice pour différentes organisations de divers segments du paysage médiatique, et produit dans ce cadre des vidéos pour plusieurs collectifs médiatiques et pour le géant de la télévision française Canal +. Pionnière du cyberféminisme, dont elle est l’une des figures les plus emblématiques, elle a travaillé avec Zelig, Faces et Old Boys Network, et co-modéré la liste avant-gardiste nettime. Magnan a fait découvrir en France l’œuvre de la professeure et théoricienne Donna Haraway, en traduisant et en publiant « Le Manifeste cyborg ». Après avoir passé 12 ans aux États-Unis, où elle a terminé ses études supérieures et collaboré entre autres au collectif médiatique Paper Tiger Television, elle rentre en France en 1990 et enseignera à l’École Nationale Supérieure d’Art de Bourges. Professeure dévouée, généreuse et rebelle, elle a enseigné à des générations de jeunes artistes que l’art pouvait être la pratique de la liberté.

FILMS

— Nathalie Magnan, théoricienne des médias (entretien avec la revue Monstre), 12’.

— Donna Haraway Reads the National Geographies of Primates (1987), 27’.

Le National Géographic est un journal mais aussi une institution, quelle image du monde nous donne-elle à travers l’analyse d’une série d’articles sur les Primates en Afrique ?

— L’Eprouvante éprouvette (1991), 34’.

Parcours de la candidate à la fertilisation in vitro et conséquences d’une telle démarche. Primé aux entretiens de Bichat et au 4e festival international du film médical de Mauriac.

— Il n’y a pas de fumée sans feu et en plus c’est vrai (1996), 24’.

Montage de films d’archives sur la rumeur pour l’émission « L’Œil du Cyclone ».

— Un homme sur deux est une femme. (1996), 5’.

Documentaire sur la parité homme- femme en politique.

— Lesborama (1995), 30’.

Existe-il une culture lesbienne ? Réponse internationale et historique (1912-1995) dans le cadre de "La Nuit Gay". Le film circule régulièrement dans le circuit des festival de films gay et lesbien internationaux.

News publiée le 26 octobre 2017