2 février 2017
CONFÉRENCE 
Didier Debaise et Isabelle Stengers.
L’insistance des possibles. Pour un pragmatisme spéculatif


lundi 6 février, 13h00
AUDITOIRE de l'erg


Présentation publique.
Dans le cadre du cours de Katrin Solhdju et Thierry Drumm : Geste Spéculatif 



Dans un article intitulé « L’insistance des possibles. Pour un pragmatisme spéculatif » (à paraître très prochainement dans la revue Multitudes), Didier Debaise et Isabelle Stengers reprennent l’appel de Whitehead : « la philosophie ne peut rien exclure ». Leur intervention à l’erg suivra le fil de cet article, qui associe la philosophie spéculative à l’empirisme radical de W. James, dont elle constitue le prolongement. La tâche de la philosophie spéculative est de se situer sur le terrain de l’expérience dans sa multiplicité, et de préserver ce que l’expérience fait importer. Mais l’importance ne peut jamais être réduite à un état de fait. Faire importer une situation, c’est intensifier le sens des possibles qu’elle recèle et qui insistent en elle, à travers les luttes et revendications pour une autre manière de la faire exister.