communication visuelle et graphique

Enseignant(s) : Joël Vermot

Dans les vitesses aveuglantes des medium connectés, l’omniprésente puissance de la communication visuelle peut-elle être mise en question aujourd’hui ? N’est-il pas nécessaire que la communication visuelle crée un champ critique de la communication visuelle ? Peut-elle avoir un antagoniste, actif ?
De plus, enseigner aujourd’hui cette matière en mutation pose une réelle problématique. Qu’est-ce être un professionnel dans ce champ ? Quelle dimension de responsabilité cela revêt-il ? C’est la question du relais qui est posée. Entre entité et identité, quelles forces opèrent dans la structuration du visuel ? A quel niveau d’échelle (l’individu, les organisations) ? Dans quels contextes (évènements, espaces) ?
L’identité d’une entité n’est pas une construction arbitraire, elle a une existence propre, qui se développe. C’est un véhicule complexe qui contient et reflète ses conditions idéologiques. Et qui peut se remettre en question.
Le master commence par l’exercice consistant à définir le moteur d’action de chacun, afin de se positionner dans le champ d’action. Les sujets de travail seront majoritairement personnels, liés aux sensibilités propres des étudiants. Le rôle des professeurs est de détecter, catalyser et polariser les directions :
- par des méthodes de recherche et de travail collectives, collaboratives et individuelles
- par des formations pratiques, théoriques et techniques
- avec le soutien d’intervenants externes (professionnels du monde de l’art et de la communication) et internes (professeurs, étudiants), leurs critiques et le partage de leurs expériences.