les cours généraux

Cours général à choix

Master 1

Module 1 5S1A et Module 2 7S1A
Sciences humaines et sociales / Psychanalyse

Enseignant(s) : Caroline Van Damme

Le nouage de l’imaginaire, du symbolique et du réel dans l’enseignement de Jacques Lacan.

ou

Master 1

Module 1 5S1B et Module 2 7S1B
Sémiologie/Image

Enseignant(s) : Raphaël Pirenne

Partant du constat que toutes pratiques artistiques soient directement et/ou indirectement informées par un ancrage dans une société déterminée d’un point de vue tant culturel, économique que politique, il s’agira d’interroger la multiplicité des rapports engagés à l’égard de la société par les pratiques artistiques depuis le seconde du XXe siècle, tant dans leur capacité à se positionner, à en proposer une interrogation, d’y insuffler des déplacements, voire des mises en crise. Tout en se donnant la liberté de pouvoir opérer certaines coupes transversales historiques, le cours débutera par une analyse détaillée de la pratique de Joseph Beuys ayant interrogé cette question essentielle de l’articulation art/société dans une variété de directions (développement du principe de « sculpture sociale », statut de la position de l’artiste dans le contexte de l’Allemagne et de l’Europe d’après guerre, interrogation des principes de démocratie). Cette introduction sera dans la foulée poursuivie par une lecture du rapport pouvoir/société analysé par Michel Foucault dans ses cours du Collège de France consacrés au bio-politique à la fin des années 1970, une lecture qui permettra de mieux saisir les enjeux, toujours vifs et décisifs à l’heure actuelle, relatif à la double nécessité d’établir un constat et d’opérer l’analyse des principes structurant un étant donné sociétal.

ou

Master 1

Module 1 5S1C et Module 2 7S1C
Histoire et actualité des média : Théorie de la communication

Enseignant(s) : Alain François

Pour des raisons faciles à comprendre, tout message est supposé entretenir, dans le schéma classique de la théorie de l’information, un rapport de substitution ou de représentation avec une « source ». Poser la question de la communication en ces termes revient en réalité à s’interroger sur les notions de médiateur ou de représentant - ce que l’on appelle habituellement « l’émetteur » - et passe nécessairement par un examen de la controverse qui a animé toute la philosophie occidentale depuis Descartes, et qui consiste grosso modo dans le problème de l’articulation du sujet et de l’objet. Ainsi pourra-t-on aborder efficacement la question de la part de subjectivité et d’objectivité qui revient nécessairement à tout message, quel qu’en soit l’émetteur. Questionner la notion de représentation conduit inévitablement à interroger également celle, souvent traitée de manière connexe, de perception. Quelles sont les conditions objectives qui peuvent me garantir que, en tant qu’émetteur doté de subjectivité, j’ai bien perçu une « source » de manière appropriée, que je n’ai pas rêvé, déliré ou fantasmé ? Bien que la notion de représentation soit envisagée ici essentiellement en relation avec la problématique de la communication, il va de soi qu’elle est susceptible d’être étudiée pour elle-même, et que, par ailleurs, elle concerne directement la démarche des arts plastiques.



Cours général obligatoire

Master 1

Module 1 5MS2 et Module 2 7MS2
Philosophie contemporaine

Enseignant(s) : Nicolas Prignot

Le cours s’organisera autour de la lecture de textes de philosophie de l’époque contemporaine, en faisant de brefs détours dans l’histoire de la philosophie. Nous travaillerons quelques textes de manière approfondie, étudiant ce qui est le matériau même de la philosophie. Le cours s’organisera cette année autour de la triple question de l’être comme agencement, caractérisation et effets. Nous montrerons en quoi cette triple caractérisation tente d’échapper à une perspective essentialiste de la philosophie, et ce qu’elle tente de construire comme perspective sur le monde.
Ainsi, nous passerons en revue les critiques que Nietzsche adresse à la philosophie de son époque, et comment il tente de fabriquer une nouvelle caractérisation de l’être comme force et non comme vérité. Nous poursuivrons avec l’invention de la philosophie pragmatique américaine, à travers les oeuvres de William James et John Dewey. Nous analyserons comment ils proposent de fabriquer une pensée qui se centre sur les effets des propositions et des actions en général, et se propose directement comme une évacuation de la question de l’essence. Nous terminerons avec une filiation de la pensée des agencements, autour de l’oeuvre de Deleuze et Guattari, qui proposent de caractériser des situations à partir de la manière dont elles sont construites, de leurs composantes en tant que prises dans des manières d’être ensemble.

Master 1

Actualité culturelles / actualité et lecture de l’art

Enseignant(s) : Christophe Wavelet

Au gré d’invitations qui leur seront adressées, ce cours donnera lieu à une série d’entretiens conduits au cours de l’année avec des artistes, des curateurs, des historiens et des théoriciens de l’art dont la présence à Bruxelles fournira l’occasion. Il se donnera pour préalable une double interrogation : de quelles priorités et opérations leur pratique est-elle l’effet ? De quelle pratique leurs œuvres, expositions ou publications se déduisent-elles ?

Master 2

Module 1 13MS1 et Module 2 15MS1
Actualité culturelles / actualité et lecture de l’art

Enseignant(s) : Catherine Mayeur

Le cours / séminaire a pour objet l’étude des moyens de médiation utilisés par l’artiste lui-même dans les pratiques contemporaines : écrits et livres d’artistes, dispositifs de présentation et d’exposition, sites internet… Il entend relier théorie et pratique, montrer comment cette relation est à l’œuvre à partir d’exemples choisis dans les développements récents de l’art. Cette sélection tient compte de l’actualité éditoriale et curatoriale, mais aussi des recherches pratiques et théoriques des étudiants.

Master 2

Module 1 14MS1 et Module 2 16MS1
Sémiologie/Image : La pensée-film

Enseignant(s) : Philippe-Alain Michaud

Le film et la refonte du système moderne des arts.

Ce cours, s’appuyant sur des analyses d’œuvres précises, prend pour point de départ l’irruption massive du film sur la scène artistique contemporaine et vise à évaluer la manière dont cette irruption modifie la place que l’image en mouvement occupe dans le système des arts : le film ne peut plus aujourd’hui être défini uniquement à partir des catégories et des concepts élaborés au sein de l’histoire du cinéma, mais doit être envisagé à partir du cadre de référence que constitue l’ensemble des pratiques artistiques, ce qui nous amène à nous interroger sur la place que le film occupe, au-delà de ses caractéristiques techniques, dans l’histoire des représentations.



Cours général spécifique

Cours généraux spécifiques liés au choix de l’AP 2T1C ou de l’orientation 1M01 - 10MO1 - Pratique de l’art - outils critiques

Master 1

Histoire et actualités des arts / histoire et théorie des arts : Performance et régimes performatifs en art depuis le XXe siècle

Enseignant(s) : Christophe Wavelet

A la confluence d’un travail d’histoire de l’art et d’épistémologie critique, ce cours engage un processus d’analyse et d’élucidation de ce que les noms de ‘performance’ et de ‘régime performatif’ désignent en art. À partir de l’examen des conditions de certains gestes de pensée, de certaines œuvres et de certains discours, il s’agit de structurer une intelligibilité de ce que ces deux noms engagent au regard de la modernité et des questions qu’elle lègue aux artistes d’aujourd’hui.

Master 2

Module 1 13MO2 et Module 2 15MO2
Séminaire

Enseignant(s) : Mai Abu ElDahab



Cours généraux spécifiques liés au choix de l’AP 2T1D et 11T1D ou de l’orientation 1MX1 - 10MX1 - Récits et expérimentation

Master 1 & 2

Histoire et actualités des arts / histoire et théorie des arts : Geste spéculatif

Enseignant(s) : Thierry Drumm et Katrin Solhdju

Le séminaire tentera de suivre la question : en quoi consiste une mise en récit spéculative ? Il prendra comme point de départ une tradition mineure de l’histoire et de la philosophie des sciences. Ce qui lie des textes d’auteurs tels que Donna Haraway, Isabelle Stengers, Bruno Latour ou encore Vinciane Despret, qui seront discutés lors du cours, est la mise place d’une critique radicale de l’histoire linéaire et croissante des sciences telle qu’elle usuellement présentée. Au contraire, ils proposent, chacun d’une manière particulière, d’expérimenter des versions multiples, de changer de perspectives, de produire de l’étonnement. Comment s’est construit un symptôme psychiatrique comme « le fou voyageur » (Hacking) ? Qu’est-ce qui change si on rend compte de la perspective de l’animal en parlant des expérimentations éthologiques (Despret) ?



Cours généraux spécifiques liés au choix de l’AP 2T1A et 11T1A - Politique éditoriale, erg-edit ou 2T1B et 11T1B Pratiques graphiques et complexité scientifique ou des orientations 1P1A et 10P1A - Politique éditoriale, erg-edit ou 1P1B et 10P1B Pratiques graphiques et complexité scientifique

Master 1 & 2

Histoire et actualités des arts / histoire et théorie des arts : Books review

Enseignant(s) : Camille Pageard

A travers l’observation et la lecture d’un ou plusieurs ouvrages de référence lors de chacune des séances, il s’agit de sonder une période historique, un mouvement ou un courant de pensée spécifique de manière à relier histoire de l’art et histoire de l’édition, l’œuvre et son commentaire, les pratiques artistiques et leurs moments de théorisation.
En suivant ce cheminement, les étudiants approcheront tout autant la multiplicité des courants artistiques contemporains que des formes de discours diversifiées, qu’il s’agisse de textes produits par des critiques, des philosophes, des écrivains et les artistes eux-mêmes, ou encore de toutes autres publications permettant de dégager des enjeux artistiques, éditoriaux et culturels spécifiques.