erg/ infos /

erg

Le projet prospectif de l’erg souhaite forger une série d’outils pratiques et discursifs pouvant être l’objet d’une libre appropriation par les étudiants, et ce en accord avec les futures orientations de leurs pratiques artistiques. Ce projet peut être compris comme suivant une double logique. La première prolonge les dynamiques déjà existantes dans le cadre du programme de l’erg. La seconde quant à elle fournit et génère une série de processus d’enseignement traitant de la question des pratiques artistiques en privilégiant leur part expérimentale.

En ce sens, il s’agit d’abord pour l’erg de ne pas considérer l’histoire et la théorie comme des entités séparées des pratiques artistiques, mais bien au contraire comme une part nécessaire et inhérente à tout projet pertinent dans le contexte artistique d’aujourd’hui. L’erg inscrit donc la recherche en son cœur en considérant tout autant ses méthodologies, ses projets, ses discours et ses économies, que sa capacité à nourrir les dialogues trans-artistiques qui ont structuré l’histoire de la modernité.

De manière à stimuler, à mettre en valeur et à développer des aptitudes qui leur permettent de faire des choix artistiques délibérés en accord avec les priorités qu’ils ont besoin de définir pour leur projet, les étudiants accueillis à l’erg expérimentent et discutent les voies que toutes pratiques artistiques forgent et élaborent nécessairement en relation à un présent historique ; pensent et analysent comment toute pratique artistique envisage ses processus de production et ses significations en accord avec son projet et à une économie, aussi bien qu’à un espace et à une place où s’inscrire : réfléchissent aux formes et interrogent leurs modes de présentation au sein du contexte et de la société ; questionnent sa réception, c’est-à-dire les manières dont les pratiques ou les projets sont amenés à être décrits, communiqués, discutés, commentés et transmis, de manière à ensuite, être appropriés, transformés et réinventés par d’autres pratiques qui ne peuvent que rarement être anticipées.

Ces priorités éducatives sont travaillées avec l’équipe d’enseignants de l’erg conjointement à un programme d’invitations de personnalités issues des champs artistique, scientifique et des sciences humaines, dont la présence au sein de l’école prend la forme de workshops, de séminaires et d’interventions publiques. Ce programme parie donc sur la capacité collective de ses étudiants et de ses enseignants à inventer ensemble les voies permettant l’expérimentation d’un modèle pédagogique en constante évolution.

L’erg, école de recherche graphique, est une École Supérieure des Arts (ESA), enseignement libre de plein exercice et de type long, subventionnée par la Communauté française de Belgique. L’erg est un des 5 instituts de St-Luc Bruxelles.