Hybrid World Lab

Vendredi 11 Mai, je suis parti à Amsterdam pour assister à la présentation des projets issus du Hybrid World Lab, un workshop intensif d’une semaine organisé par Mediamatic.

Le workshop a réuni une douzaine de participants entourés de 7 assistants ou coaches (un vrai luxe!) tels que Timo Arnall, Nicolas Nova, Sacha Pohflepp,… pour se concentrer sur ce monde hybride où les mondes des réseaux (internet et mobile) et physique ne font plus qu’un. Les participants ont chacun élaboré un projet, le plus souvent un scénario assez prospectif mais soutenu par un premier prémisse de petit prototype bien réel.

Ainsi Emma Smith propose un scénario utilisant web et photos taggées par leur position pour réaliser des workshops dans les parcs londoniens et faire prendre conscience des animaux qui y vivent en donnant la possibilité à ceux qui les découvrent de se les approprier en les baptisant.
shotcode Le duo de designer du Studio Sophisti a réalisé grafficity.nl, un prototype d’un site participatif permettant de créer à partir de son ordinateur des graffitis dans la ville, mais visibles uniquement par téléphone mobile. L’utilisateur choisit sur une carte l’endroit en ville où mettre son dessin; à cet endroit est ensuite placé un repère physique unique et reconnaissable, un shotcode que le passant peut viser avec l’objectif de son mobile pour recevoir sur son écran le dessin graphité…
Katherina Birken Bach a présenté ‘Nearness’, un scénario pour transmettre une information d’une manière non intrusive et chaleureuse (’in a ignorable and warm way’). Elle s’intéresse ici à un type d’information émotionnellement chargée, par exemple la personne et son réseau d’amis, et leur proximité éventuelle. Se basant sur des sites sociaux de partage de position tels que Plazes, elle imagine un gsm qui bouge (un vrai mobile) et tournerait gentiment dans la direction de l’ami qui se trouverait dans les parages. On voit bien la scène: vous êtes à une terrasse de café, comme d’habitude votre gsm est sur la table, vous papotez avec votre voisin, et tout doucement, subtilement, sans déranger personne, votre gsm tourne: un ami n’est pas loin…

Une réponse à “Hybrid World Lab”

  1. Yves Says:

    voir la page de Katherina Birken Bach sur son projet:
    http://the-daily-mess.de/blog/cant-be-nearness-might-be-meus

Laisser un commentaire