an invitation to play

antiromJ’ai récemmemt découvert le blog d’Andy Polaine, un des fondateurs du collectif antirom, studio new média créé à Londres au milieu des années 90 et qui commit ce fameux cd-rom du même nom. Une des préoccupations d’antirom était d’explorer ce qui rend une expérience interactive engageante, intéressante. Le cd-rom antirom proposait une compilation de petites pièces courtes, souvent iconoclastes ou absurdes, mais explorant chacune une idée simple d’interactivité.

Les recherches actuelles d’Andy sont dans la même veine, et je ne peux m’empêcher de vous traduire ce paragraphe sur lequel je le rejoins entièrement, extrait d’un petit essai qu’il a publié dans le catalogue de l’exposition Game/Play (Londres, 2006).
Cet essai explore les ‘art games’ et comment et pourquoi ils réussissent (ou ne réussissent pas - cas le plus fréquent) à engager l’utilisateur. Ceci dépend la plupart du temps de la capacité de l’artiste à construire une ‘invitation à jouer’, c’est à dire, d’être capable de nous séduire pour nous entraîner dans un comportement ludique avec l’oeuvre, pour jouer avec elle. Et s’il rate cette invitation, alors tout autre message, contenu ou idée contenu dans l’oeuvre est perdu, non communiqué… et alors à quoi bon faire oeuvre interactive?

Et je rajouterais que ceci est valable pour toute oeuvre interactive. Voir l’article complet sur www.polaine.com/playpen/…

Une réponse à “an invitation to play”

  1. yhancik Says:

    Je voudrais écrire un post (enfin j’ai commencé mais c’est loin d’être fini) sur le Realtime Art Manifesto de Tale of Tales. Ils disent des trucs intéressants, peut-être très engagés dans un chemin parfois étroit, mais c’est une radicalité qui peut devenir intéressante. Et comme avec Andy Polaine ici, y’a moyen de transposer pas mal de leurs concepts à l’art numérique/interactif en général.
    En plus il y a eu une discussion avec Julian Oliver (http://selectparks.net/modules.php?name=News&file=article&sid=592), et moi j’aime quand il y a un peu de débat ;)

    Enfin donc c’est en cours.. je dois d’abord un peu digérer la matière et puis rédiger aussi.

Laisser un commentaire