online Media Art History

mediarchiveJusqu’il y a quelques années, on trouvait peu de sources documentaires audiovisuelles en ligne sur les arts technologiques (ou médiatiques hors vidéo). Paradoxe car finalement pour décrire ces arts basés sur le temps et les processus, rien ne vaut une documentation multimédia. A part quelques cd-roms avec parfois des documents vidéo (comme l’excellent ‘Actualité du virtuel’, proceedings multimédia de la Revue Virtuelle du Centre Pompidou édité en 1996), on ne trouvait alors pas grand chose sur Internet.

Avec Ars Electronica qui bat son plein à Linz, je découvre les Archives d’Ars Electronica proposant 25 ans de documentation sur le festival, les prix, les projets, les artistes… Une bonne occasion pour remettre à jour une liste de sites de ressources documentaires sur l’histoire des arts médiatiques qui s’épaissit de jour en jour. Et aussi d’explorer les différents designs des “archives browsers” et autres interfaces utilisateurs pour naviguer dans ces bases hypermédia.
- V2_ archive: toutes les activités de V2_ depuis 1993 avec les projets, les festivals et nombreuses vidéos sur les oeuvres et interviews d’artistes. Conception impeccable.
- netzspannung.org : database of media arts & electronic cultures. Voir son MediaFlow browser.
- Media Art Net : ou medienkunstnetz.de
- Database of Virtual Art : documente l’art des installations numériques.
- Media Art Histories Archives: archiving the Histories of Media Art, Science and Technology
- compArt DaDA : axée dans un premier temps sur les débuts des digital arts, de 1950 à 1979 (added 26/3/2010).
- GAMA media art archive, un projet européen proposant les archives sur les arts médiatiques de 8 institutions européennes dont Argos (BE) et Ars Electronica. Mais attention, ici ‘médiatiques’ ne signifie pas toujours ‘new media’ mais souvent ‘vidéo.

Les artistes aussi postent de plus en plus des documentations vidéos de leurs travaux sur YouTube, Vimeo ou autres. Voir par exemple, David Rokeby et ses vidéos sur YouTube.

La Fondation Daniel Langlois à Montréal travaille en récoltant la documentations sur les oeuvres et en en constituant des dossiers dans un souci de préservation mais que l’on commence à trouver en ligne. Ils sont composés d’interviews, documents de l’artiste, textes sur le contexte, fiches techniques détaillées. Voir par exemple les dossiers en ligne sur:
- Rafael Lozano-Hemmer, Subtitled Public (2005)
- David Rokeby, Machine for Taking Time
- David Rokeby, The Giver of Names (1991-)

Laisser un commentaire