Archive pour October 2008

Machine Vision: Snow, Vasulka, Rokeby,…

Sunday 26 October 2008

snow-regionCentraleLors d’un des derniers cours (en liaison avec l’exercice de d√©but d’ann√©e), j’avais rapidement parl√© du travail Machine Vision de Steina Vasulka dont les pr√©ambules datent de 1976. Mais il ne faut pas oublier en 1971, le travail de Michael Snow avec son fameux “la R√©gion Centrale” que l’on peut voir sur ubu.com (un des meilleurs sites de documents audiovisuels d’artistes). Le parall√®le est assez √©vident et en googlant pour trouver des documents mettant ces 2 oeuvres en liaison, je tombe √©vidememment sur l’excellent blog ‘Conversations with Space’ de Hc Gilje qui publie plusieurs articles sur ces sujets dans sa cat√©gorie ‘camera’… voir ici. Hc Gilje est un artiste norv√©gien invit√© plusieurs fois √† iMAL (entre autres avec 242.pilots en 2002 et puis en 2007 - voir video ici).
rokebyComme HC Gilje, je ne peux manquer ce citer un des continuateurs de toutes ces explorations avec les cam√©ra-machines: David Rokeby avec des travaux tels “Watch’, ‘Seen’ ou ‘Machine for Taking Time’ dont on peut voir la vid√©o documentaire sur YouTube. A noter que David Rokeby semble avoir mis l’int√©grale de sa documentation video en ligne. A voir sur sa page YouTube! A ne pas rater, son Sorting Daemon de 2003 (en r√©action aux mesures de surveillance ‘anti-terroristes’ apr√®s le 9/11), o√Ļ l’on voit comment la cam√©ra-machine coupl√©e √† l’intelligence computationnelle peut devenir d√©moniaque.
Je ne peux m’emp√™cher de citer ubu.com sur la R√©gion Centrale: Snow presents a reflexive impression of the camera as the ultimate transformative, creative apparatus, capable of any magic. Google et Internet ne forment-ils pas une de ces cam√©ras ultimes et globales d’aujourd’hui? ( voir mon article pr√©c√©dent sur goo(…)rama ).

Goo(…)rama, photographie et m√©diation du r√©el

Saturday 25 October 2008

googleramaD√©cid√©ment Google et Internet entrent dans notre vie quotidienne et fa√ßonnent de plus en plus les pratiques sociales et culturelles. C’est une √©vidence bien visible dans l’art atuel, comme par exemple avec l’exposition GEO GOO (Info Park) de JODI √† iMAL, ou encore au m√™me moment √† Argos, avec les Googleramas de Joan Fontcuberta. Utilisant des freewares de mosa√Įques photos disponibles en ligne, Fontcuberta reprend des photos d’actualit√©s dont les pixels sont construits √† partir d’images collect√©es sur Internet sur base de mots clefs.

La photographie ne cesse d’√™tre interrog√©e sur ses fondements comme dans Buttons de Sascha Pohflepp (que j’avais montr√© √† Bruxelles en 2007), o√Ļ l’artiste joue sur les 2 d√©terminants de l’acte photographique: le choix du moment de d√©clenchement et le choix du sujet/cadrage. Il propose ainsi un appareil photo pourvu du traditionnel bouton d√©clencheur, mais sans objectif: c’est flickr.com qui finalement en est la lentille, l’oeil global qui renverra la photo d’un autre qui a pris la d√©cision de d√©clencher son appareil quelque part dans le monde au m√™me moment.

googoramaDans les googoramas du jeune collectif suwud (Sao Paulo), on voit appara√ģtre une nouvelle forme de photographie documentaire (ici ’street photography’) faite de prises de vue du r√©el, mais o√Ļ celles-ci sont effectu√©es par les cam√©ras panoramiques automatiques des Street Views de Google, les auteurs agissant en tant que re-cadreur, ou re-photographe, s’appropriant la capture des machines en y ajoutant une valeur photographique et artistique par le seul fait de leur s√©lection. Voir par exemple le texte de Tadeu Chiarelli ici.

La photographie s’en trouve boulevers√©e en tant qu’un des instruments de la m√©diation du r√©el. Finalement, c’est Internet qui se poserait en tant que m√©diateur de nos perceptions du r√©el, le photographe ou artiste abandonnant l’acte de prise de vues, pour un filtrage, une s√©lection, un recadrage, ou encore une contextualisation, une reconfiguration des perceptions collectives.

exercice Septembre 08

Monday 6 October 2008

blue_fungus.pngL’exercice que je vous propose pour ce semestre tourne autour de la notion de processus d√©fini par des proc√©dures formelles mais ex√©cut√© par des humains. Ce processus¬† (comme du code informatique) g√©n√®rera des effets, des traces que vous capterez et documenterez en ligne.

Background
Sur la nature du code (software), voir par ex. “Words made Flesh” de Florian Cramer. Dans les ann√©es 50 et 60, certains artistes, dans une approche constructiviste, ont cr√©√© leurs oeuvres par ex√©cution de proc√©dures graphiques pr√©cises et cela avant de pouvoir utiliser un ordinateur. Voir par exemple Vera Molnar et sa machine imaginaire.¬† Un artiste conceptuel comme Sol Lewitt ne produit pas l’oeuvre directement: il transmet la m√©thode qui ex√©cut√©e par des humains produira l’oeuvre √† un endroit donn√©. Voir par exemple l’interpr√©tation actuelle de cette approche qu’en fait Casey Reas avec du code informatique.
En musique ou performance, John Cage a aussi introduit des notions de proc√©dure (avec al√©atoire) pour piloter le d√©roulement de la pi√®ce par les interpr√®tes.¬† On notera que l’humain qui ‘ex√©cute’ la proc√©dure est bien un interpr√®te: il la comprend avec sa sensibilit√©, et son interpr√©tation particuli√®re introduit des variations uniques dans l’ex√©cution et ce qui en r√©sulte.

Quelques démarches actuelles:

-le Blue Fungus de Luna Maurer, voir ma video sur dailymotion
Ici l’algorithme √† ex√©cuter g√©n√®re une oeuvre collective construite par le public dans l’espace du mus√©e. En quelque sorte c’est une approche g√©n√©rative.

- la psychog√©ographie algorithmique ou promenade alorighmique (algorithmic walk); ici ce sont les promeneurs qui ex√©cutent l’algorithme au travers de la ville.
www.socialfiction.org
socialfiction.org/dotwalk/dummies
www.mplsobserver.com/node/1261
en.wikipedia.org/wiki/Psychogeography
www.heyotwell.com/heyblog/archives/2004/10/walking_in_amst_1.html

Quelques artistes inspirés de la Dérive situationniste:
Atau Tanaka et son projet net_derive,
Simon Pope

Autres liens:
Simple Genetic Algorithm workshop de Kim Cascone sur www.imal.org
Human-Powered Computing Environment: www.imrf.or.jp/HPCE.html
Algorithm Art: Composing the Score for Fine Art sur www.verostko.com
Algorithms and Human Experience sur yumikinoshita.com

Règles du jeu:
Vous devez imaginer un algorithme simple √† ex√©cuter par des humains: vos amis, les √©tudiants de l’erg, ou plus difficiles des quidams dans la rue… L’algorithme sera constitu√© d’une suite d’actions simples √† performer. Il peut y avoir des r√©p√©titions (boucle=loop) et des actions soumises √† conditions (if <...> then…).¬† Parmi les actions √† ex√©cuter dans votre algorithme, on peut envisager que l’ex√©cutant doive prendre une photo ou une s√©quence vid√©o, ramasser ou poser un objet, √©crire un mot,… toutes actions dont l’ensemble des traces¬† g√©n√©r√©es va constituer un corpus que vous exploiterez.

Les ex√©cutions de votre algorithme peuvent √™tre simultan√©es (comme dans Blue Fungus) ou organis√©es participant par participant l’une √† la suite de l’autre. L’ex√©cution se passe dans le monde r√©el soit √† l’Erg ou dans le quartier.

Vous √™tes libre d’exploiter le corpus de traces g√©n√©r√©es comme vous l’entendez, mais au minimum vous devez produire une documentation en ligne compl√®te de votre projet comprenant: vos recherches pr√©paratoires, une note d’intention (que cherchez-vous, vos objectifs?), les essais, l’√©nonc√© de votre algorithme final, les r√©actions des ex√©cutants-interpr√®tes, des photos sur leurs performances et les traces finales.

Toute autre forme (vid√©o, graphisme/visuel, animation,…) est bienvenue mais doit √™tre produite avec des outils num√©riques. Elle peut √™tre hors ligne (ex. impression) mais il en faut une documentation sur votre blog qui rende compte de l’objet final et de son mode de production.¬† Pour votre doc minimum et les formes en ligne, n’h√©sitez pas √† utiliser toutes plateformes disponibles telles que YouTube, DailyMotion, Flickr, ou encore Google Maps (et son outil ‘My Maps’ vous permettant d’ajouter des m√©dias sur des cartes).

C’est une petite exp√©rience, restez simple!
Le travail se cl√īturera fin du semestre, en d√©cembre 2008.

Autres liens vus au dernier cours:
Steina Vasulka (Machine Vision)
Masaki Fujihata (Field-works)
Jeffrey Shaw (Golden Calf)
Sur les Slit-Scan Artworks, voir le catalogue de Golan Levin sur www.flong.com

openFrameworks à Ars Electronica 08

Sunday 5 October 2008

OFlabIco.pngZachary Lieberman et Th√©o Watson, les cr√©ateurs de openFrameworks, la librairie C++ pour du coding cr√©atif (j’en avais d√©j√† parl√© ici), se sont install√©s au festival Ars Electronica 08 sous forme d’un OF Lab ouvert aux propositions du public. Avec une √©quipe d’une dizaine d’artistes-codeurs, hackers et autres bidouilleurs (s√©lectionn√©s apr√®s un appel cet √©t√©), ils ont r√©alis√© en un processus continu des projets directement issus des propositions du public tout au long du festival. OF Lab est une expo ‘guerilla’ au milieu et dans le festival, un processus exp√©rimental ouvert entre propositions, exp√©rimentations, r√©alisations et expositions des r√©sultats avec boucle de feedback direct entre cr√©ateurs et public.

OFLabSketch.jpgOF Lab √©tait une construction ouverte √† tous et transparente, une grande structure construite d’√©chafaudages tubulaires entre bateau pirate et medialab. Le public y faisait ses propositions enregistr√©es en vid√©o sous forme de 5 mots √† √©crire sur un tableau. Bien s√Ľr tout est document√© et expos√© gr√Ęce √† plusieurs dispositifs interactifs plut√īt bien con√ßus : des propositions du public jusqu’aux r√©sultats. Chapeau!

Voir mon petit reportage vidéo sur vimeo

Liens:
openFrameworks: www.openframeworks.cc
Le blog de OF Lab @ Ars: ars.oflab.cc
Photos sur flickr
OF lab sur Ars Electronica: www.aec.at

Almost Cinema 08

Sunday 5 October 2008

AlmostCimema08.jpgComme chaque ann√©e, le Vooruit de Gand propose Almost Cinema, un programme de 12 jours explorant les fronti√®res entre film, arts m√©diatiques et musique. Cela commence ce 8 Octobre avec une soir√©e vernissage des installations et - √† ne pas rater - une projection HD + audio spatialis√© de “Drift” de¬† Ulf Langheinrich (membre avec Kurt Hentschlager du fameux duo Granular-Synthesis). A noter les installations de¬† Boris Debackere, Alexandra Dementieva et Ali Momeni.

Plus d’infos sur : www.vooruit.be
Une interview de Ulf Langheinrich ici