Archive pour la catégorie 'Physical Computing'

Ready for the Internet of Things?

Tuesday 8 December 2009

IoT at iMALPresque simultanément, 2 séminaires se tenaient la semaine dernière sur l’Internet des Choses: un (Are you Ready for the Internet of Things?) à iMAL, Bruxelles et l’autre à Paris au Centre national des arts et métiers. Sujet chaud car c’est bien de l’avenir d’une certaine infrastructure technologique dont il s’agit, ces intelligence et informatique ambiantes riches de nouvelles possibilités mais aussi lourdes de dangers.

Sur le colloque de Paris, consulter l’article du Monde ou encore ceux sur InternetActu.net (article 1 et article 2).

A Bruxelles, le workshop Are you Ready for the Internet of Things? à iMAL était organisé par Rob Van Kranenbourg et produit par Council et Tinker.it, la société commerciale construite autour de l’Arduino. Voir le rapport, la liste des invités et toutes les infos sur les organisateurs sur www.theinternetofthings.eu.

Avec plus de 100 participants venus de toute l’Europe, Rob a réussi son pari audacieux de réunir des publics très différents qui habituellement ne se rencontrent pas: à la fois des industriels, des managers de la Commission européenne, des architectes, designers, scientifiques, ingénieurs mais aussi des artistes, des activistes et des hackers pour discuter librement sur le futur des infrastructures technologiques et cadres légaux et politiques à mettre en place pour un développement harmonieux, ouvert et utile de l’IoT.

Quelques-uns des invités:
- Usman Haque avec entre autres son projet Pachube,
- l’activiste hacker et média artiste Jaromil qui a présenté le projet www.f1x.eu (alerte libre - non censurable - basée sur twitter) ainsi que la Charter for Innovation, Creativity and Access to Knowledge,
- Mélanie Rieback et son RFID Guardian,
- Karmen Franinovic et ses nombreux projets dans l’espace public,
- Karim Amrani et ses jeux augmentés (son Zermooma, ou ‘le monde virtuel dans l’espace physique’),
- des participants venus parfois de bien loin, comme l’artiste designer finlandais Tuomo Tammenpää (voir son TileToy et son blog misusage.org) un des initiateurs de l’Open Hardware and Design Alliance, un des résultats du GOSH! summit.

IoT by RobSur le sujet ‘Internet of Things’ et ses implications socio-politiques, voir wikipedia, le Spime de Bruce Sterling ou encore consulter le livre ‘The Internet of Things’ écrit par Rob Van Kranenbourg et gratuitement téléchargeable ici.

Quelques étudiants de l’Erg en Arts Numériques on joué les reporters tout au long de cette journée: voir le blog qu’ils ont réalisé (merci à Raphaël, Vincent, David - super la vidéo et les interviews de Karim Amrani et Tuomo Tammenpää). De même, on retrouvera les interventions de la soirée publique dans les archives des streams vidéo d’iMAL.

RoboDS

Saturday 24 March 2007

roboDSDécidément la DS de Nintendo devient une plateforme d’expérimentation dans de plus en plus de domaines. En robotique / physical computing, Alexei Karpenko (Ontario/CA - natrium) fournit toute une panoplie d’extensions hardware, et maintenant la RoboDS une petite plateforme transformant votre DS en robot.
Alexei en a équipé une dans sa cave avec une caméra video: vous pouvez même la piloter depuis votre nagivateur au travers du RoboDS Public Interface.
(d’après un article du blog pasta and vinegar )

arduino : Spooky Projects class

Saturday 21 October 2006

spooky ArduinoUn coup de pouce pour vous lancer dans le Physical Computing? Alors aller voir les notes de cours de Tod E. Kurt fraîchement mises en ligne sur sa classe de 4 x 3 heures au Machine Project de Los Angeles. Et bien sûr Todd utilise Arduino comme plateforme de prototypage et Processing comme environnement de développement.

Plus sur la fièvre ‘Arduino’ et sa communauté grandissante d’utilisateurs dans le magazine ‘Make’ Page 58 (mais y a un preview pdf de l’article ici).

Conseils “Physical Computing”

Monday 30 January 2006

Physical Computing: construction de systèmes interactifs avec du hardware et du software en vue de mesurer et agir sur le monde physique.

(voir la catégorie “Physical Computing” pour liste de matériels)
Avant de vous lancer dans des développements (et d’éventuels achats) pour connecter à votre ordinateur des capteurs (lumière, température, accélération, pression, contact,…), actuateurs (moteurs,…), voici quelques conseils:

- des équipements spéciaux sont-ils nécessaires? on peut faire beaucoup en bricolant les périphériques classiques de votre ordi: clavier, souris, entrée audio, joysticks! on a là des interfaces digital-analog tout faits, pas chers et très faciles à utiliser dans tous les logiciels. Ainsi en démontant un clavier de récupération, chaque touche peut être connectée à un interrupteur (ex. ici et ici), ainsi une souris mécanique ou optique peut servir à mesurer des déplacements (ex. ici). Ainsi en connectant des micros ou des micro-contacts à l’entrée audio et en analysant le signal (en Max/MSP ou PD), on peut détecter pas mal de choses à partir des vibrations. Ainsi les joysticks USB avec plusieurs boutons et 1 ou 2 manettes sont des interfaces pas chers à adapter ou démonter. Apprenez à détournez les objets usuels…
- une approche par “machine vision” avec webcam et analyze vidéo est peut-être plus propice?
- aujourd’hui, par rapport à 5 ou 10 ans, il n’y a plus de gros problèmes techniques pour faire du ‘physical computing’, on trouve pas mal de fabricants avec des produits très divers, bien faits et abordables. Ce qui compte c’est ce qu’on fait avec tout cela… votre idée, le concept interactif de votre projet.
- regardez ce qui a été fait par les autres artistes numériques (par ex. voir V2_archive ou netzspannung.org, ou Media Art Net, ou ZKM | Werke, ou Database of Virtual Art ), ne vous égarez pas dans la technique (sauf si vous êtes un mordu), simplifiez-vous la vie pour vous concentrer sur l’essentiel, et ne réinventez pas la roue tant conceptuellement que techiquement.
- étudiez attentivement votre projet, ce que vous voulez détecter, dans quels contextes (intérieur, extérieur, bruyant, grand ou petit espace,…) et pourquoi en faire. Exemple: vous voulez détecter qu’une personne s’assied sur une chaise… une chaise fixe, toujours la même, dans quelle pièce,…
- il y a souvent plusieurs solutions possibles… pensez simple (”simple is more“)…
- documentez-vous, expérimentez (les idées viennent en essayant),…
- sachez que les problèmes sont bien sûr dans votre idée, et après sa réalisation: si c’est une mise en oeuvre avec des capteurs, les difficultés seront souvent dans l’interprétation des données brutes que ces capteurs renvoient pour les traduire dans une information significative.

Connectique: MIDI, USB, Ethernet, wireless, WIFI
Les interfaces convertissant les données numériques en signaux analogiques peuvent se connecter à votre ordi par MIDI (le plus vieux, le plus lent), par USB (rapide), par Ethernet.

Sans fil (wireless), WIFI, bluetooth
Plusieurs fabricants proposent des systèmes sans fil par transmission radio. Les capteurs sont connectés à un premier petit boitier émetteur, les données sont récupéréees soit par un boitier récepteur connecté à l’ordi (en MIDI ou USB), soit sur le réseau WIFI, ou sur l’interface bluetooth de votre ordi. Attention aux portées maxima et aux interférences radio…

Controlleur programmable
Plusieurs systèmes (Wiring, Arduino) sont des controlleurs programmables: ils contiennent un microprocesseur gérant les entrées sorties analogiques ou digitales, traitant leurs données et leur communication à l’ordinateur. C’est assez universel, mais tout doit être programmé, même la connexion du capteur le plus simple… Et le controlleur ne peut fonctionner que s’il a reçu un programme (qui doit être téléchargé dedans après l’avoir allumé et qui est perdu quand on l’éteint…).

Détourner les systèmes industriels (identification, surveillance,…)
A côté des systèmes proposés tout faits pour les artistes, n’hésitez pas à explorer les technologies industrielles de vision, surveillance, identification…. ainsi voir l’installation Bar Code Hotel de Perry Hoberman (1994, ici et ici) ou le Living Room de Victoria Fang (2005) utilisant les RFID.

Quelques liens:

- les pages publications et conseils d’interface-z (voir aussi les sites des autres fournisseurs);
- le projet InstantSOUP, projet pédagogique autour du Physical Computing du Interaction Design Institute IVREA;
- le cours de Physical Computing de Tom Igoe à lTP (New York);
- et le site de Dan’O Sullivan aussi à ITP;
- le cours Media Interface Technology de Dan Overhold (UCSB) et son wiki ;
- la page sur le lissage/filtrage logiciel de capteurs de Michel Davidov;
- pour faire des trucs en hackant du brol technologique, voir Make Magazine et ses Electronics Archives ou encore Hack a Day .

wiring: controlleur A/D USB + Wiring environnement

Wednesday 26 January 2005

Wiring est un un projet open source de Hernando Barragan proposant une plateforme ‘physical computing’ lié à l’environnement de programmation Processing. C’est un controlleur A/D programmable plus un petit environnement de développement pour écrire, compiler et charger des programmes dans ce controlleur. Les programmes sont écrits en Wiring, une sorte de version restreinte du langage de Processing.
Le controlleur a 40 entrées ou sorties digitales (configurables par programme), 8 entrés analogiques et 6 sorties analogiques. Connectique en USB, utilisable en Flash, Max, ou tout autre logiciel lisant des données sur les ports séries. Docs et exemples sur le site.
Wiring est utilisé dans InstantSOUP, projet pédagogique autour du Physical Computing du Interaction Design Institute IVREA. Donc pas mal et pas cher!

Prix: 60 US$

wiring.org.co

arduino: controlleur programmable low cost et open source

Sunday 23 January 2005

Arduino est un projet open source proposant un controlleur entrée-sortie analog/digital programmable dans l’environnement de développement Processing/Wiring. Arduino est utilisable dans tout programme acceptant une entrée port série tels que Processing, Max/MSP, Flash. Arduino existe en connectique série, USB, et wifi Bluetooth (la norme sans fil utilisée entre autres pour les mobiles, jusqu’à 10m).
Arduino est utilisé dans InstantSOUP, projet pédagogique autour du Physical Computing du Interaction Design Institute IVREA et par Tom Igoe du ITP (New York).
Pas cher et fabriqué en Italie. Le site contient beaucoup de docs et d’exemples.
Prix: 20 EUR!

Site Arduino:
http://arduino.cc

Voir la page des distributeurs sur :  http://arduino.cc/en/Main/Buy

Phidgets: interface A/D USB, capteurs, actuateurs

Saturday 22 January 2005

Phidgets (Canada) propose toute une gamme de kits en connectique USB à des prix intéressants. Au niveau programmation logicielle, cela tourne sur Windows, Linux, OSX avec des interfaces pour Flash, C, et Java… donc pour Max, PD, et autres logiciels, c’est un peu plus dur. Phidgets propose une gamme de capteurs, moteurs, et est un des rares à proposer un kit RFID.
Prix: 100 CAD ($ canadiens) pour un interface 8 entrées, 8 sorties analogiques + 8 digitales.

www.phidgets.com

Teleo: interface A/D USB, capteurs, moteurs,…

Saturday 22 January 2005

Proposé par MakingThings (USA), la gamme modulaire Teleo propose des interfaces A/D en connectique USB (plus efficace que MIDI, starterKit à 189 US$) et des tas de capteurs et modules connexes pour moteurs, entrée vidéo,… le tout programmable dans différents languages (dont MAX et Flash). Doc et exemples en ligne.

www.makingthings.com

miditron: interface A/D MIDI pas cher et performant

Saturday 22 January 2005

Eric Singer, ingénieur-artiste de New-York, propose ce petit interface A/D en MIDI très flexible et pas cher (149 US$ + coût de l’envoi transatlantique). Jusqu’à 20 sorties et 10 entrées. Tout simple et pratique, plus performant que la plupart des modules A/D de base des autres fabricants.

http://eroktronix.com/

interface-z: interface A/D Midi, capteurs,…

Saturday 22 January 2005

Petite société basée à Paris animée par Francis Bras, ingénieur longtemps chercheur universitaire, et sa copine, fournisseur de composants électroniques pour les arts: plusieurs modules analog<>digital en connectique MIDI dont une version sans fil (wireless radio) + pas mal de capteurs à y ajouter, propose un capteur de distance (télémètre ultrason) directement connectable en MIDI qui marche pas mal du tout, prix sympas avec différentes formules (du kit à monter soi-même au produit fini dans des boitiers en bois aux formes arrondies et faits main…).
Prix: 140 EUR pour un interface à 8 entrées avec boitier.
Pas mal de docs et explications en français sur leur site.

www.interface-z.com

i-cube : interface A/D MIDI, capteurs, actuateurs,…

Friday 21 January 2005

Le I-cube est un des plus anciens interfaces A/D en MIDI (apparus vers 1997) et InfusionSystems (USA) l’a proposé avec une gamme étendue de capteurs. Les premiers, donc les plus chers… A voir, la section Cube Culture qui propose de nombreux exemples d’applications artistiques.
La gamme actuelle commence à 417 US$ pour un starter kit avec module A/D. InfusionSystems propose des solutions wireless.

infusionsystems.com

eobody: interface A/D MIDI de l’IRCAM

Thursday 20 January 2005

Eobody, fabriqué par l’IRCAM à Paris est une interface capteurs / MIDI destinée à faciliter la réalisation de contrôleurs gestuels ou d’installations interactives utilisant des capteurs.
Eobody peut convertir jusqu’à 16 capteurs à la fois.
Prix: 478 EUR

www.ircam.fr

kroonde: interface 16 capteurs sans fil en UDP

Wednesday 19 January 2005

La Kitchen à Paris propose le Kroonde, un module sans fil (wireless radio) en connectique Ethernet réseau (en UDP, protocole TCP/IP) donc bien plus rapide et flexible d’utilisation que le vieux MIDI, pouvant gérer jusqu’à 16 capteurs analogiques. Evidemment c’est pas donné, autour de 1500 EUR. C’est beaucoup plus cher que le wireless radio en MIDI d’interface-z par exemple autour de 400 EUR. Voir aussi la Wise Box de l’Ircam.
www.la-kitchen.fr

WiseBox: interface A/D WIFI de l’Ircam

Wednesday 19 January 2005

La Wise Box fabriquée par l’IRCAM (Paris) est l’outil idéal des performances scéniques nécessitant plusieurs systèmes de capteurs sans fil. Sa technologie sans fil en WiFi la rend immédiatement compatible avec l’ordinateur et le réseau. Un simple adaptateur WiFi ou un point d’accès suffit pour être connecté à la Wise Box.
De taille réduite et faible poids (180gr), avec conversion digitale de 16 entrées analogiques en haute précision (16 bits), elle est idéale pour tout système mobile de captation (sur un acteur ou sur un robot).
Prix: 975 EUR

www.ircam.fr