Archive pour la catégorie 'exercice'

Workshop WJ-S: videos et photos

Tuesday 3 November 2009

wj-sLe workshop WJ-S s’est termin√© √† iMAL ce vendredi 23/10 par une soir√©e d’une douzaine de performances de remix web. Les archives du streaming vid√©o sont accessibles sur ustream.tv, plus pr√©cis√©ment:

- WJ-S part 1: Veronika Usova, Yannick Antoine, David Caruana.
- WJ-S part 2: Danny Devos, Lucille Calmel.
- WJ-S part 3: Koen Theys, Michel Asselmaker, Pascale Barret, Raphael Bastide, François Detemmerman, Vincent Evrard.
- WJ-S part 4: Vincent Evrard.

Pour les photos, voir par exemple:

- le stream flickr d’iMAL
- celles d’Anne Roquigny sur Picassa
- celles de Raph sur Picassa
- celles de Vincent sur Picassa
- celles de Marc Wathieu sur Flickr

Merci à tous!

Exercice début 2009-2010: hybridation

Thursday 1 October 2009

looking for Mr.GoodbarComme th√®me d’exercice pour ce premier quadrimestre 2009-2010, je vous propose de travailler sur l’hybridation entre monde d’internet et monde physique, o√Ļ comment de plus en plus les contenus, activit√©s et pratiques sociales du r√©seau percolent dans la vie quotidienne hors r√©seau, comment ils se mat√©rialisent ou apparaissent dans l’environnement physique (urbain, public ou priv√©,…) sous formes d’objets ou de comportements, et comment parfois actions et objets du monde physique influent sur ce monde en ligne.

Quelques exemples de projets artistiques:

- Alerting Infrastructure de Jonah Brucker-Cohen
- Buttons de Sasha Pohflepp
- The Gate de Yves Bernard et Yannick Antoine
- Vanity Ring, Pulse et Roermond-Ecke-Schonhauser de Markus Kison
- plusieurs projets de Aram Bartholl tels que Chat ou Friends
- Looking for Mr. Goodbar de Michelle Terran (video sur vimeo), voir aussi ses autres projets
- Where is your art? (twitter robots)
- Physical YouTube Jukebox
- OFFFCAM de Yves Bernard et Walter Verdin
- Liberate Your Avatar de Paul Sermon

Voir aussi le workshop Hybrid Scrapyard donné par Jonah Brucker-Cohen à iMAL avec entre autres le projet de Stéphane Noel.

Comme les exemples le montrent, votre projet peut √™tre une installation, un site web, une performance, une intervention dans la ville,… Bien s√Ľr, on a pas trop de temps, mais au bout de l’exercice, il faudrait un concept super bien expliqu√© et pr√©sent√©, une d√©mo et pour les plus exp√©riment√©s d’entre vous (ceux en Master 1) un prototype fonctionnel… Remise du travail final: mi-janvier 2010.

Et n’oubliez pas le workshop WJ-S par Anne Roquigny du lundi 19 au vendredi 23 Octobre qui approfondit ce th√®me de l’hybridation dans le domaine de la performance avec les flux web du r√©seau.

Journées Portes ouvertes - 3 projets participatifs

Sunday 22 March 2009

openDoor ergCe 20 et 21 Mars, c’√©tait les journ√©es portes ouvertes √† l’ERG, grand √©v√®nement attendu dans les √©coles d’art bruxelloises avec comme toujours un vernissage particuli√®rement fr√©quent√© et bien arros√©. C’est aussi l’occasion pour les √©tudiants de se confronter √† la pr√©sentation de leurs derniers travaux dans un contexte d’expo tr√®s publique et bien visit√©e. Exercice d’autant plus int√©ressant lorsqu’il s’agit de travaux impliquant la participation du public…

Rapha√ęl Bastide propose 2 pi√®ces: Open Motion, un projet collaboratif et The Book.
openmotionOpen Motion propose au public de construire une animation images par images o√Ļ celles-ci sont reli√©es par la continuit√© d’une ligne dont chaque point est le r√©sultat du geste du visiteur dans la proximit√© du point laiss√© par le visiteur pr√©c√©dent.
openmotion audeVoir sur dailymotion les vid√©os de l’installation et des exemples des animations produites. Ceux √† l’oeil vif y reconna√ģtront un certain Beno√ģt Poelvoorde, ancien √©tudiant de l’Erg dans les ann√©es 80…

The Book - ou plus exactement “√©cran suspendu sur livre vierge” - est une installation toute simple et belle utilisant un √©cran LCD et un livre dont les pages changent subtilement de couleur quand on les tourne. Voir la vid√©o.
book h
Pour plus d’infos sur les projets de Rapha√ęl, voir son blog.

le cubeLe Cube de Vincent Evrard a laiss√© pas mal de visiteurs perplexes, peu osant s’y confronter. Mais pour ceux qui ont tent√© l’exp√©rience, ils ont d√©couvert un dispositif original de capture photographique de l’espace o√Ļ le r√©sultat enregistr√© est issu des d√©placements successifs du cube par le public. Les images de l’espace ainsi captur√©es sont celles vues par l’appareil photo au gr√© de ses rotations dans cette dr√īle de machine actionn√©e par les visiteurs. le cubeLa trace de cette vision machine/hommes est ensuite restitu√©e dans un espace 3d sur √©cran, interactivement explor√©e et red√©ploy√©e en faisant rouler sur une table un autre cube (mais bien moins lourd…).

Voir la vid√©o du Cube sur dailymotion! Pour plus d’infos sur les projets de Vincent, voir son blog.

exercice Septembre 08

Monday 6 October 2008

blue_fungus.pngL’exercice que je vous propose pour ce semestre tourne autour de la notion de processus d√©fini par des proc√©dures formelles mais ex√©cut√© par des humains. Ce processus¬† (comme du code informatique) g√©n√®rera des effets, des traces que vous capterez et documenterez en ligne.

Background
Sur la nature du code (software), voir par ex. “Words made Flesh” de Florian Cramer. Dans les ann√©es 50 et 60, certains artistes, dans une approche constructiviste, ont cr√©√© leurs oeuvres par ex√©cution de proc√©dures graphiques pr√©cises et cela avant de pouvoir utiliser un ordinateur. Voir par exemple Vera Molnar et sa machine imaginaire.¬† Un artiste conceptuel comme Sol Lewitt ne produit pas l’oeuvre directement: il transmet la m√©thode qui ex√©cut√©e par des humains produira l’oeuvre √† un endroit donn√©. Voir par exemple l’interpr√©tation actuelle de cette approche qu’en fait Casey Reas avec du code informatique.
En musique ou performance, John Cage a aussi introduit des notions de proc√©dure (avec al√©atoire) pour piloter le d√©roulement de la pi√®ce par les interpr√®tes.¬† On notera que l’humain qui ‘ex√©cute’ la proc√©dure est bien un interpr√®te: il la comprend avec sa sensibilit√©, et son interpr√©tation particuli√®re introduit des variations uniques dans l’ex√©cution et ce qui en r√©sulte.

Quelques démarches actuelles:

-le Blue Fungus de Luna Maurer, voir ma video sur dailymotion
Ici l’algorithme √† ex√©cuter g√©n√®re une oeuvre collective construite par le public dans l’espace du mus√©e. En quelque sorte c’est une approche g√©n√©rative.

- la psychog√©ographie algorithmique ou promenade alorighmique (algorithmic walk); ici ce sont les promeneurs qui ex√©cutent l’algorithme au travers de la ville.
www.socialfiction.org
socialfiction.org/dotwalk/dummies
www.mplsobserver.com/node/1261
en.wikipedia.org/wiki/Psychogeography
www.heyotwell.com/heyblog/archives/2004/10/walking_in_amst_1.html

Quelques artistes inspirés de la Dérive situationniste:
Atau Tanaka et son projet net_derive,
Simon Pope

Autres liens:
Simple Genetic Algorithm workshop de Kim Cascone sur www.imal.org
Human-Powered Computing Environment: www.imrf.or.jp/HPCE.html
Algorithm Art: Composing the Score for Fine Art sur www.verostko.com
Algorithms and Human Experience sur yumikinoshita.com

Règles du jeu:
Vous devez imaginer un algorithme simple √† ex√©cuter par des humains: vos amis, les √©tudiants de l’erg, ou plus difficiles des quidams dans la rue… L’algorithme sera constitu√© d’une suite d’actions simples √† performer. Il peut y avoir des r√©p√©titions (boucle=loop) et des actions soumises √† conditions (if <...> then…).¬† Parmi les actions √† ex√©cuter dans votre algorithme, on peut envisager que l’ex√©cutant doive prendre une photo ou une s√©quence vid√©o, ramasser ou poser un objet, √©crire un mot,… toutes actions dont l’ensemble des traces¬† g√©n√©r√©es va constituer un corpus que vous exploiterez.

Les ex√©cutions de votre algorithme peuvent √™tre simultan√©es (comme dans Blue Fungus) ou organis√©es participant par participant l’une √† la suite de l’autre. L’ex√©cution se passe dans le monde r√©el soit √† l’Erg ou dans le quartier.

Vous √™tes libre d’exploiter le corpus de traces g√©n√©r√©es comme vous l’entendez, mais au minimum vous devez produire une documentation en ligne compl√®te de votre projet comprenant: vos recherches pr√©paratoires, une note d’intention (que cherchez-vous, vos objectifs?), les essais, l’√©nonc√© de votre algorithme final, les r√©actions des ex√©cutants-interpr√®tes, des photos sur leurs performances et les traces finales.

Toute autre forme (vid√©o, graphisme/visuel, animation,…) est bienvenue mais doit √™tre produite avec des outils num√©riques. Elle peut √™tre hors ligne (ex. impression) mais il en faut une documentation sur votre blog qui rende compte de l’objet final et de son mode de production.¬† Pour votre doc minimum et les formes en ligne, n’h√©sitez pas √† utiliser toutes plateformes disponibles telles que YouTube, DailyMotion, Flickr, ou encore Google Maps (et son outil ‘My Maps’ vous permettant d’ajouter des m√©dias sur des cartes).

C’est une petite exp√©rience, restez simple!
Le travail se cl√īturera fin du semestre, en d√©cembre 2008.

Autres liens vus au dernier cours:
Steina Vasulka (Machine Vision)
Masaki Fujihata (Field-works)
Jeffrey Shaw (Golden Calf)
Sur les Slit-Scan Artworks, voir le catalogue de Golan Levin sur www.flong.com